abonnement2
Recevez en vous inscrivant
un EBOOK GRATUIT intitulé :

"Êtes-vous une personne qui aime trop? Les clefs pour arrêter de souffrir en amour"
 

 

En vous inscrivant à l'infolettre, vous recevrez périodiquement et gratuitement une multitude d'outils, de stratégies puissantes pour vous aider sur le plan personnel et professionnel au fil des semaines. Vous serez aussi informé des activités publiques et des ressources disponibles pour optimiser votre santé, mieux-être, joie de vivre.

 

Merci de votre présence et bonne visite. 

Votre panier

 x 
Panier Vide

Protégez-vous des gens pervers narcissiques et manipulateurs

 

Je vous ai préparé cet article aujourd’hui à la suite de nombreuses demandes en ce sens et à la lecture de vos commentaires et besoins manifestés sous d’autres parutions que j’ai publiées ici au fil du temps.

 

Dans ma carrière, j’ai pu faire d’innombrables recherches sur ces sujets et je dois vous dire que tout ce qui touche à l’égo m’a spécifiquement interpelée au point d’en écrire un livre un jour. Il s’agit là d’une nuisance fondamentale au bonheur s’il n’est pas bien compris et utilisé.guy-2617866 960 720

 

Comment définir l’ego ?

 

Certains diront que c’est notre mental, d’autres la personnalité, d’autres nos mécanismes de défense ou encore notre corps de souffrance qui s’exprime, le besoin de contrôle. En fait, ne serait-ce pas un peu tout ça ? L’ego est une facette de notre personnalité qui nous pousse à agir davantage avec la tête qu’avec le cœur. Il est en quelque sorte la représentation que l’on a de soi et qui s’est forgée au fil du temps à travers nos expériences, nos souvenirs, nos perceptions de ce qui nous est arrivé. Il est à la base de notre personnalité. Il est bien utile à notre cheminement mais il peut grandement nous nuire si on le laisse dominer notre communication avec soi et les autres car il s’est construit de bien des mécanismes de défense aussi.

 

Voici certaines caractéristiques dominantes de l’ego, en prenant en considération qu’il est en fait la partie profonde de notre mental.

 

Pour survivre, l’ego peut avoir besoin :

 

 D’argumenter

 De dénigrer

 De sentir qu’il a plus que les autres

 D’avoir raison à tout prix

 De se vanter

 De contrôler

 De valoriser un sentiment de supériorité

 De contrariétés

 De mentir pour se protéger ou se rehausser

 De faire sentir l’autre coupable

 

Et on pourrait allonger la liste amplement.

L’important est d’en prendre conscience pour se sortir des limitations de bonheur que ça peut engendrer.

 

Être ou paraitre ?

 

Selon ce que j’ai pu observer, expérimenter et étudier, l’ego est entre autres, une manifestation comme une autre d’insécurité au plus profond de soi et il s’exprime à un degré différent pour chaque personne.

 

Pourquoi une personne aurait-elle besoin de contrôler et de faire valoir si fort certaines opinions, idées ou croyances, de prouver telle ou telle chose, si elle ressentait réellement tout ce qu’elle vaut au fin fond de son cœur en toute humilité, si elle savait exprimer ses émotions, ses insécurités et ses peurs de ne pas être reconnue et j’en passe ? Après tout, est-ce plus important d’avoir raison ou d’être en paix ? D’être ou de paraître ? Oui, c’est immensément subtil tout ça.

 

Y aurait-il une vieille blessure de rejet, de trahison, d’injustice qui date de loin par exemple et qui pousse la personne à démontrer qu’elle est quelqu’un, mais malheureusement en écrasant les autres, à avoir tant besoin de se rehausser inconsciemment? Soyons honnêtes, nous avons tous vécu des réactions impliquant notre ego, qui que nous soyons, à différents degrés, ne serait-ce que minimalement et ça continuera, c’est humain.

 

Pervers narcissiques et manipulateurs en vue…Que faire ?

 

Il pourrait y avoir bien des éléments à décrire en ce sens, mais le but d’un tel article est de faire émerger avant tout, des prises de conscience. Donc, avez-vous déjà observé chez certaines personnes que lorsque l’emprise d’un ego gonflé devient chronique, on peut voir naître des tempéraments pervers narcissiques, manipulateurs? Si c’est le cas autour de vous, j’aurais juste envie de vous dire : « Sauvez-vous ! » Pourquoi ? Parce qu’il est difficile pour ces personnes de changer. Rien n’est impossible, mais une telle personne, c’est comme un alcoolique. Tant qu’il n’admet pas qu’il a un problème de boisson, la difficulté demeure.

 

Dans le cas des pervers narcissiques, ils sont si blessés en dedans, que d’aller explorer cette zone n’est pas naturel et dès lors ça perdure malheureusement trop longtemps bien souvent, tant qu’ils ne peuvent admettre avoir besoin d’aide en toute humilité.

 

Le siteWikipédiadécrit l’expression « pervers narcissique » entre autres  comme suit: « Popularisée dans les années 1990 par Alberto Eiguer et Marie-France Hirigoyen, de nombreux ouvrages ont ensuite dépeint le pervers narcissique, tel un sociopathe agissant comme un prédateur allant jusqu’à détruire l’identité de sa « proie » par la manipulation mentale ou le harcèlement moral.

 

On les appelle aussi manipulateurs. Ils auront facilité à se démontrer sympathiques et comme étant la personne qui peut vous aider à réaliser vos rêves, mais ne tardera pas l’arrivée du cauchemar. Ils culpabilisent et dévalorisent l’autre avec domination, ce qui menace l’équilibre mental et émotionnel, l’estime personnelle de la personne qui en devient sous l’emprise. Écoutez votre petite voix dès une rencontre, elle devrait vous guider ou du moins, ça mérite d’apprendre à la laisser se manifester en se faisant aider au besoin pour se faire de la place en dedans. Sinon, dans le tumulte, on y perd parfois son propre sens de l’orientation comme on pourrait dire.

 

Si vous vous retrouvez en présence d’une telle personne, elle pourra chercher à se sentir valorisée dans son immense besoin de se sentir supérieure et ce, en vous écrasant. Si vous la laissez utiliser son comportement sur vous, vous devenez comme sa nourriture pour entretenir son mal-être en fait, ce qu’elle ne réalise pas.

 

Ces personnes n’ont pas vraiment conscience du mal qu’elles engendrent chez les autres et elles n’ont pas vraiment d’émotions en ce sens. Un peu comme si la maturité émotionnelle s’était figée en bas âge suite à une grande sensibilité bafouée, et leurs mécanismes de défense sont devenus sarcastiques. Satisfaire leurs besoins, leur ego est leur ligne directrice au quotidien.

 

Par expérience et avec toutes les recherches et formations que j’ai pu faire, il est préférable de s’en éloigner et de se faire aider au besoin si du mal en a découlé sinon on y perd son énergie et on se « désâme » à tenter de se faire apprécier inutilement. Pas de recettes magiques pour savoir comme se comporter avec ces personnalités.

 

Toutefois, ils nous enseignent l’importance de prendre notre place et de valoriser le respect de soi pour arrêter d’en attirer s’il y a lieu.

 

L’ego démesuré est plutôt rusé et génère du désordre, de la confusion, des difficultés, des affronts et ne tolère pas bien la joie en fait. En contrepartie, les vibrations du cœur, l’humilité, la saine communication engendrent de l’ordre, de l’harmonie, du bonheur, de la sérénité, de la présence en soi, du calme, de l’empathie.

 

Alors, si nous pouvons en arriver à vivre consciemment de plus en plus en observant ce qui se passe en nous, en nous observant agir et réagir, que nous nous exprimons humblement au jour le jour, nous favorisons la joie, la santé et nous stimulons notre vitalité. En reconnaissant ce qui se passe en soi avec calme et ouverture et en voyant ce qui se passe chez les autres, on en arrive plus efficacement à un meilleur respect de soi et une plus grande liberté intérieure. Comme je le mentionne dans mon livre « Émotions, joie de vivre et autoguérison. La conscience au delà des maux »sous la référence de Doc Childre et Howard Martin, auteurs du livre « L’intelligence intuitive du cœur, » « une colère visualisée 5 minutes abaisse le système immunitaire pour 6 heures ». Imaginez par exemple, ce qui se met en place au niveau de la santé d’une personne qui porte tant de dureté suite à ses souffrances enfouies, non conscientisées donc non avouées…

 

Je vous invite à venir rejoindre dès maintenant ma page Facebook pour profiter des nombreuses ressources quotidiennes.https://www.facebook.com/conferencierelinebolduc

 

Pour en savoir plus sur ces sujets, je vous suggère aussi le livre « Les manipulateurs sont parmi nous » (éditions de l’Homme, 1997) d’Isabelle Nazare-Aga et j’ai aussi publié « Les messages de l’ego. Paix, amour et joie ici et maintenant » qui se veut un guide pratique pour se sortir de l’emprise de l’ego. Autant celui qui nous est propre, que d’en arriver à savoir comment limiter les effets de celui des autres sur nous. Voici le lien pour y accéderhttp://www.linebolduc.com/boutique/zone-livres

 

Je vous invite aussi à vous inscrire à l’infolettre gratuite sur http://www.linebolduc.com

FacebookMySpaceTwitterDiggDeliciousStumbleuponGoogle BookmarksRedditTechnoratiLinkedinRSS FeedPinterest