Pendant longtemps, l’individu était évalué, considéré en fonction de son quotient intellectuel. On est maintenant à l’ère de prioriser de plus en plus le quotient émotionnel. C’est devenu aussi primordial quel les compétences professionnelles.

Le savoir-faire n’est plus roi et maître dans nos organisations. Le savoir-être doit prendre le relais pour permettre un maximum d’épanouissement. On a la terre entière pour aller travailler. Pourquoi sommes-nous à un tel endroit ?

On se rend au travail avec quel état intérieur ? Un sentiment d’obligation ou la sensation de faire une différence heureuse dans notre vie et celle d’un regroupement de gens alignés sur ces valeurs ?

Qu’est-ce qui vous soutient au bureau ?

  • Être empathique
  • Connaitre des éléments clefs de la saine communication avec soi et les autres
  • S’intéresser sincèrement à ce que vivent les collègues
  • Connaître leurs intérêts et passions, leurs défis
  • Découvrir leurs rêves
  • S’entraider
  • Se savoir apprécié pour qui on est
  • Pouvoir exprimer nos talents et notre créativité
  • S’y sentir énergisé, compris, écouté
  • Rire, avoir du plaisir, être sensible à ce qui se passe en soi et chez les autres
  • Chercher des solutions avec joie et fierté
  • Être engagé envers soi et le milieu

N’est-ce pas source de bonheur et de bien-être au travail tout ça ? Qu’est-ce qui vous interpelle le plus ? Qu’est-ce qui vous manque ? Qu’est-ce qui est déjà là et vous fait vibrer ?

C’est tout ça aussi l’intelligence émotionnelle. C’est vivre dans la pleine conscience de soi et de notre environnement. Pas pour rien qu’on parle de plus en plus de leadership conscient. Il est de mise au sein de la direction certes, mais aussi face à soi-même.

A mon sens, plus ça va, nul ne pourra fermer les yeux sur cette nécessité de communiquer avec ces bases. Il en va autant pour notre propre bien-être que pour la durabilité des organisations. Les entreprises sont à l’heure de mettre en place des bases solides pour développer ces nouvelles ressources et aller au-devant de celles-ci. On ne peut avoir toutes les compétences.

 

Une équipe qui rit est une équipe unie

 

Des ajustements bien normaux à prévoir

Des résistances pourront être rencontrées selon les niveaux d’éducation des gens, les caractères plus rigides notamment.

Toutefois, une personne peut mentir aux autres, se donner une belle façade pour avoir une allure forte ou ne pas faire voir sa vulnérabilité, sans trop comprendre ce qui se passe vraiment en elle. Ces structures de pensées et attitudes camouflent souvent de grands manques de confiance en soi, d’estime personnelle et sont compensées par ces mécanismes de défense.

 Un leader démasqué tout en douceur

Je me souviens d’une dame qui avait mentionné une réaction bien sage qu’elle avait eue face à un collègue contrôlant.

Je faisais une conférence pour un organisme national et on m’avait signifié que plusieurs personnes tombaient en burnout suite aux comportements difficiles d’un supérieur.

Cette dame avait une vision en perceptive des faits et m’avait raconté s’être dit ceci : « Que le trésor en dedans doit être fragile pour que la carapace soit si dure. » Quelle belle sagesse. Elle demeurait donc dans son pouvoir personnel à la fois.

On peut se mentir à soi, mais tôt ou tard il y a des risques

Parfois subtil le langage de l’intelligence émotionnelle, j’en conviens, mais ça s’apprend. Une personne qui aime se montrer forte, au-dessus de tout, le sait au fond d’elle-même, si elle ressent vraiment légèreté, joie, confiance, ou lourdeur, tristesse, contrôle pour cacher plus ou moins consciemment ce qui demanderait réellement à être soutenu au plus profond d’elle-même.

Elle peut être rigide face aux autres, mais elle peut en arriver à s’effondrer à force de tenir cette carapace pour ne pas aller voir ce qui demande à être réellement entendu en soi.

Un heureux virage

C’est la beauté de ce virage de conscience dans les entreprises et de plus en plus sur le plan individuel également. Tout le monde est touché par cet élan créateur et qui transforme des vies pour le meilleur.

Tout ça lance un appel à devenir observateur de ce qui se passe en soi. Oser s’observer agir et réagir pour identifier nos sources de stress, nos émotions perturbatrices, les tensions diverses, l’oubli de soi, c’est un cadeau à se faire.

S’observer agir et réagir pour y percevoir aussi nos plus beaux côtés et ce qui est wow.

  • Nos qualités
  • Nos talents mis en lumière
  • La créativité qui s’exprime librement
  • Une joie qui se multiplie avec cette auto responsabilisation
  • Le plaisir de ressentir l’effet d’entrainement heureux découlant des collègues qui se joignent à cette vision, à ces attitudes qui font tant de bien à tous et chacun.

Nous ne sommes pas notre diplôme, notre statut professionnel. Ce sont des outils pour s’épanouir certes, mais s’y identifier pour se sentir quelqu’un est un grand piège.

Nous sommes d’abord et avant tout des femmes, des hommes qui ont soif de bonheur, d’être heureux en amour, en santé, d’avoir une famille unie, des amis.

On veut ressentir de la joie, de la reconnaissance, de l’épanouissement. Tout ça passe par la décision de valoriser le langage de l’intelligence émotionnelle et de faire un pas de plus vers notre intériorité en toute authenticité.

 

Prenez le temps de faire ce qui vous rend heureux

 

 Une occasion de cocréer une réalité porteuse de joie et de bien-être au travail

Donc, que l’on soit propriétaire d’entreprise, gestionnaire, spécialiste en RH, employé, travailleur autonome, on a tous besoin de donner un sens à note vie personnelle et professionnelle, au-delà des tâches respectives.

Ceux et celles qui renieront ces besoins de changement risquent de se sentir coincés à bien des niveaux. Que dire de l’influence sur la rétention des talents au sein de l’organisation aussi !

Ce n’est pas qu’un changement d’attitude, même s’il est essentiel. C’est une évolution qui demande une acquisition de compétences nouvelles pour y arriver.

Tout le monde peut y arriver et encore plus avec une approche ludique, rafraîchissante, profonde et expérimentée. Ma longue pratique en ce sens m’a permis à ce jour, de voir le meilleur de l’humain se déployer dans tant de milieux, et de comprendre plusieurs de ses besoins intérieurs et outiller en ce sens.

Une entreprise a un net avantage à se donner les moyens de soutenir tous les niveaux de l’organisation. Rentabilité, plaisir de collaborer, efficacité, entraide, créativité, santé mentale et physique ne sont que quelques éléments concluants.

C’est bien des formations techniques, mais si la personne qui doit les appliquer a mal en dedans et perd le vrai sens de son quotidien, on s’y perd. Ces éléments me tiennent tellement à cœur qu’ils en sont devenus les valeurs de mon entreprise…et si elles devenaient aussi les vôtres ?

La joie de vivre est l’étincelle qui naît chez les gens et les entreprises de cœur qui cultivent la bonne attitude.

L’expérienciel, c’est surprendre, proposer de l’extraordinaire, créer du lien et favoriser le plein bonheur au travail, au cœur de tous.

La réussite naît de l’amour de ce qu’on fait et du plaisir de bien se connaitre et se ressourcer en tant qu’individu.

Le leadership conscient est une clef à maîtriser en gestion des ressources humaines et pour quiconque personnellement.

Osons être uniques et avoir une approche dynamique, rafraîchissante, allégée, humoristique même, et qui sera si percutante et ressourçante pour tous. A mon sens, une équipe qui rit est une équipe unie.

Favoriser le rire, la joie de vivre, la saine communication, l’intelligence émotionnelle et le plaisir au cœur de nos organisations, c’est un gage de grandes transformations. La santé, le bien-être global et la rétention des talents y sera avantagée.

Et je vous invite à réfléchir à ces deux questions.

  • Y a-t-il de la joie, de l’aisance et de la légèreté dans ce que vous faites et qui vous êtes ?
  • Comment pouvez-vous devenir un acteur u une actrice de bonheur et de bien-être grandissant dans votre vie personnelle et professionnelle ?

A votre santé et à votre bonheur !

Line Bolduc
www.linebolduc.com/corporatif

Quelle est votre aptitude à LA JOIE ?
Entrez votre courriel pour recevoir mon ebook gratuit (et mon infolettre)
C'est fait !
Surveillez vos
courriels !