15 clefs pour réduire votre stress et vous protéger des gens contrôlants

Avec la difficile période actuelle, on a besoin d’outils pour garder notre joie de vivre, la sérénité et c’est important de s’entourer de gens heureux qui nous font du bien. On ne renie aucunement les autres du revers de la main nécessairement, mais on doit soutenir notre énergie au mieux et prendre soin de soi.

Il y a recrudescence de stress et plein de gens se cherchent des solutions pour revenir à une paix profonde en eux, se sortir du sentiment d’insécurité et être capables de prendre leur place dans la dualité sociale qui a affecté aussi bien des familles et relations.

La vie nous place toujours face à nous-même. Soit on est bien et que tout plutôt fluide, ou on se retrouve dans une posture où on se laisse faire pour ne pas déplaire par exemple

On peut aussi se faire rentrer dedans par des gens contrôlants, manipulateurs, avoir peur de déplaire, se manquer de respect envers soi car ces personnes nous invitent en fait à prendre notre place. C’est parfois soi-même qui manifeste de la critique et du contrôle envers les autres. Tant de scénarios possibles. On est le dénominateur commun de ce qui nous arrive.

Sur quoi sommes-nous branché ? La puissance intérieure rayonnante et assumée, pleine d’amour pour soi ou le sentiment d’être balloté par le vent…Si on attire des gens manipulateurs, le signal est clair. Il faut renforcer estime et confiance en soi et se repositionner dans notre valorisation personnelle.

Qu’en est-il pour vous ces temps-ci ? Comment ça se passe intérieurement ? Pleins d’émotions, peurs, tristesse, joie, légèreté, sentiment de réalisation, brouillard intérieur, bonheur, etc…

Quand vous vous retrouvez en présence d’une personne contrôlante ou manipulatrice (elle est ainsi, souvent parce qu’elle manque de confiance en elle et ne se l’avoue pas, ne le réalise pas, car c’est un mécanisme de défense inconscient relié au passé), c’est une invitation à optimiser l’estime de soi et à en retirer un enseignement, tout en vous positionnant dans le respect de vous. Que vous apprend cette personne, même si c’est désagréable… À vous respecter, vous aimer, vous faire respecter ? Il nous faut avoir l’humilité de voir nos propres facettes où on peut risquer d’être dans le contrôle ou la critique envers les autres aussi. Personne n’est à l’abri de ça.

On a tous des bases de notre enfance qui ont laissé des traces et qui sont encore actives une fois adulte. On est invité à aller à leur rencontre quand des choses ne vont pas. L’humilité, la vulnérabilité, l’émergence de soi en puissance et par des actions concrètes (aide, introspection…) sont de grandes forces de renaissance à mettre en place.

Souvent des parties de soi ont encore besoin d’être rassurées, consolées, libérées, comme le petit ou la petite qui n’a pas fini de grandir dans certaines sphères émotionnelles.

Voici quelques points de repère pour oser être authentique, dans votre pouvoir personnel et vous choisir pleinement.

  1. Introspection.

    Prenez le temps de vous accorder des moments pour être seul, pour revoir vos priorités, observer si le respect de vos valeurs est toujours là, pour réévaluer vos trajectoires de vie, écouter votre cœur pour vérifier réellement si votre vie vous crée de la joie ou de l’illusion et de la tristesse ces temps-ci.

  2. Oser la joie.

    Il est essentiel, qu’à tous les jours vous fassiez quelque chose qui vous fait éprouver le plus possible de la joie profonde, ça soutient la santé mentale et physique.

  3. Verbaliser.

    Ne laissez jamais vos préoccupations s’accumuler, parlez-en à une personne de confiance, écrivez vos sentiments, faites-vous aider, consultez.

  4. Osez dire NON.

    Exprimez-vous avec intégrité quand on vous demande quelque chose qui ne vous convient pas, qui vous alourdi et vous fait manquer de respect à vous-même. Soyez vigilent à savoir si c’est vous qui êtes parfois porté à contrôler. Si oui, pourquoi, dans quel but réellement ? Des introspections s’imposent parfois, car ça peut cacher bien des choses non avouées en soi-même.

  5. Bien choisir vos relations.

    Est-ce que vos relations vous nourrissent, vous apportent fluidité, énergie ou vous suscitent stress, peine, mal-être ? Si oui, osez exprimer ce que vous ressentez à la personne concernée, et ce, avec fierté, authenticité et non avec culpabilité. Agissez en fonction de ce qui vous fait vibrer, cultivez votre bien-être. Vous n’avez aucunement à endurer ce qui est incompatible avec vos idéaux de joie et d’épanouissement.

  6. Vivez-vous de la manipulation relationnelle ?

    Quelqu’un décide-t-il ce qui est bon pour vous, ce que vous devriez penser ou comment vous devriez réagir ? Gardez-vous le silence pour acheter la paix mais au risque de vous épuiser ? Y a-t-il quelqu’un dans votre entourage qui renie vos besoins de base au détriment de sa propre existence ou de ses croyances ? Vous arrive-t-il de les renier vous aussi ces besoins si importants pour votre bien-être ? Il est toujours temps de vous faire aider ou de trouver des ressources, des lectures pour reprendre votre pouvoir personnel et découvrir vos vieilles programmations qui permettent encore de laisser entrer de telles personnes dans votre univers et de vous faire douter de vos besoins, de vos valeurs, de vos opinions.

  7. Ralentir et prendre du recul.

    Prenez le temps de faire contact avec la nature, de regarder la beauté d’un ciel étoilé, l’aspect majestueux d’un arbre, d’un oiseau… Prenez l’habitude de faire les choses plus lentement, comme par exemple de déposer votre fourchette entre chaque bouchée, de laver votre vaisselle en étant dans la conscience de votre corps, de votre instant, au lieu de dénigrement de la tâche, de rester en conscience du calme que vous créez en vous sur le plan physique, émotionnel et mental. Et bien entendu, place à l’exercice physique, à une saine alimentation, à une bonne respiration pour vivifier tous les aspects de votre être.

  8. Agir.

    Éviter de remettre à plus tard, de procrastiner autant pour des tâches que les besoins de vous retrouver intérieurement. Ça prend moins d’énergie faire une tâche déplaisante tout de suite que de l’avoir en tête durant des jours.

  9. Résilience.

    Que les situations de vie, les imprévus, soient une occasion d’apprendre, de vous ouvrir à autre chose, car tout est changement ; la nature, les saisons, la vie, les perceptions. Rien n’aurait évolué sans changement et on le sait, plus on résiste et plus les effets négatifs persistent.

  10. Prendre du recul, protéger votre énergie.

    Prenez du recul si une discussion s’annonce animée, gardez votre énergie, votre sang froid, et rediscutez quelques minutes ou heures plus tard.

  11. Conscience du corps et de ses signaux.

    Écoutez vos signaux de fatigue, d’épuisement et accordez-vous suffisamment de sommeil, de calme.

  12. Écoute des signaux émotionnels.

    Soyez à l’écoute de vous-même, de vos besoins, de vos valeurs encore et encore. Inutile d’attendre de s’effondrer pour s’y adonner en toute urgence. Valoriser amour, douceur, bienveillance envers soi d’abord. S’ouvrir à de nouvelles voie de compréhension de la vie, de votre histoire, de votre intériorité profonde et ses murmures.

  13. Repos.

    Voir à la qualité de votre sommeil et à créer des espaces de récupérations physique et mentale.

  14. Confiance et estime.

    Votre estime de vous-même est-elle affaiblie ? De quoi avez-vous besoin pour optimiser votre confiance (conseils, consultation, lectures…). A mettre en priorité car ce sont des bases du bonheur et de l’affirmation de soi devant quiconque.

  15. Lâcher le contrôle.

    Vous reconnaissez-vous dans ces comportements ou les vivez-vous, car ça peut bien entendu arriver à soi-même d’agir ainsi et ils engendrent stress et inconforts… En les mettant en lumière, on peut mieux y remédier. Ne laissez personne vous traiter ainsi non plus. Vivez-vous certains de ces états ou les subissez-vous ?

    • Ton brusque
    • Remarques critiques sans réfléchir à la conséquence que ça pourrait blesser
    • Trop épuisé ou fatigué pour travailler, voir des gens ou faire de l’exercice à force de s’en demander
    • Larme à l’œil ou contrarié facilement
    • Sentiment d’impuissance, dépassé par les situations ou certains événements
    • Difficulté à vivre de la joie, du rire et même l’amour
    • Engourdir votre souffrance avec de la nourriture, la télévision, l’inertie, de la drogue ou de l’alcool, le téléphone portable, ou encore vous magasinez pour fuir, en consommant même de façon quelque peu compulsive…
    • Sentiment d’avoir besoin d’avoir des réponses aux inconforts, de solutions, de mieux vous comprendre, besoin de savoir que faire pour être bien enfin.

En prenant conscience de ces 15 clefs et des élaborations tout autour, vous devenez davantage en contrôle de votre vie, au lieu de vous faire contrôler par tant de choses, les autres ou par vos propres programmations limitatives.

S’aimer, prendre soin de soi, c’est une base de bonheur durable qui vient créer la sécurité intérieure tant recherchée. Le bonheur, le bien-être, ça vient absolument à partir des fondements intérieurs d’abord. On doit agir en ce sens pour se donner la liberté intérieure et le mieux-être tant souhaité dans toutes les sphères de la vie (amour, santé, abondance, sérénité, joie, confiance, estime…)

Notre vitalité est comme un grand baril rempli d’amour et d’énergie. Qu’arrive-t-il s’il est seulement à moitié ? On veut en donner aux autres, avoir suffisamment d’énergie pour fonctionner, mais ça peut grandement devenir difficile sur le plan physique et émotionnel. En reprenant la place qui nous revient en soi, on peut enfin bien remplir ce grand baril symbolique et de là, il va déborder… C’est à partir des surplus pour ainsi dire, qu’on pourra puiser pour être en forme et partager. Soyez tout en douceur avec vous-même !

Voici quelques ressources pour aller plus loin et toutes les formations en ligne sont en promo 20 à 60 % https://formations.linebolduc.com

Vous avez plusieurs ressources en cliquant ici dont la très profonde et transformatrice Capacité infinie (en promo 60%) qui vous aidera à passer des larmes à la joie, la renaissance et au bien-être profond et durable. C’est un accompagnement en ligne aussi, que vous pouvez faire à votre rythme. Les gens disent que c’est à faire au moins une fois dans sa vie un tel cheminement. Allez voir ce que ça comprend pour l’ensemble des domaines de vie. Juste indescriptible tellement ça change tout. En voici quelques exemples :

  • cesser d’avoir mal en amour,
  • optimiser la confiance, le respect et l’estime de vous,
  • clarifier vos objectifs de vie, vos besoins et les combler,
  • favoriser plus d’abondance,
  • reconnaître les blessures qui vous touchent et vous en libérer,
  • découvrir vos croyances limitatives et les transformer rapidement,
  • mieux vous comprendre,
  • accéder à plus d’énergie, de sérénité, de santé, et beaucoup plus !

IMPORTANT.  Bien des femmes ont spécifiquement mal en ce sens. C’est pourquoi j’ai écrit différents articles sur le sujet sur ce blogue au sein de la catégorie Féminin blessé et créé la ressources en ligne Du féminin blessé à la liberté intérieure que vous pouvez découvrir en cliquant ici

Je peux vous accompagner via mes livres qui sont disponibles uniquement sur mon site internet en cliquant ici. dont le très populaire intitulé Se libérer de la dépendance affective. Comment aimer sans se perdre  Il y en a un sur l’autoguérison et un autre sur la confiance en soi, le rire et la joie de vivre.

Le coaching individuel que je vous offre, peut aussi faire ne grande différence dans votre vie pour avancer tellement plus libre de ces vieux programmes.

Je vous souhaite le meilleur en tout ! Line 🙂

 

Laisser un commentaire