5 secrets pour réussir et se libérer du mal-être

95% de nos états viennent de l’inconscient

Vous est-il déjà arrivé de vous demander pourquoi vous répétez toujours les mêmes scénarios, que les mêmes états de mal-être reviennent, que des incompréhensions demeurent ? Si oui, vous n’êtes pas seuls et vous ressentirez que ce contenu est pour vous. Il vous aidera à savoir comment faire pour vous ajuster, garder espoir et vous offrir un plus grand mieux-être. Nous avons tous différentes émotions perturbatrices, croyances limitatives, habitudes qui ne vont pas nécessairement dans le sens des idéaux souhaités en matière de santé, joie de vivre, succès, etc. La raison est simple.

Comme le dit le Dr Bruce Lipton, sommité en la matière, nous fonctionnons à 95 % à partir de données inconscientes qui se sont imprimées en bas âge et on continue de répéter ces schémas tant qu’on ne les amène pas en conscience ou qu’ils ne sont pas recadrés.

Tout cela a pour conséquences de ternir notre qualité de vie, de nous faire ressentir bien des inconforts de nature émotionnelle ou physique, de favoriser lassitude, déception, incompréhension, jusqu’à temps que l’accumulation crée trop souvent un apogée, pour qu’on se pose enfin de sérieuses questions fondamentales et osons agir. Aujourd’hui, j’ai choisi de faire le lien entre les propos du Dr Lipton et ma propre expérience, car je peux vous dire que je vous parle de ce sujet avec une immense résonnance intérieure. Oh que j’ai eu à mettre en pratique tout ça et on n’arrête jamais en fait.

Avant de poursuivre, je vous invite à vous interroger sur ce qui limite votre bonheur actuellement, s’il y a lieu, afin de maximiser l’impact du contenu qui suivra.

Note : Je vous partagerai ci-dessous le lien d’une courte vidéo du Dr Bruce Lipton expliquant mes propos plus en détails.

1. Comprendre que nous sommes en fonctionnement automatique à 95 % du temps. Tout d’abord, le conscient lui, sert à gérer le quotidien (travailler, conduire la voiture, réfléchir, créer, etc.) Il veut le bonheur, la santé, le succès, mais n’a que 5% d’influence. En contre partie, 95% de nos vies sont composées d’habitudes et de croyances provenant de nos parents, famille, communauté et solidement installées au subconscient. On a tous dit un jour ou l’autre : « Je veux réussir ou Je veux être en santé, etc. » mais sans y arriver comme souhaité. Pourquoi ? Il y a des programmations inconscientes qui tournent en boucles au fond de nous-mêmes. On est en mode automatique tant que l’on ne tente pas de réagir à tous ça. On veut réussir sur tous les plans, se sentir bien, alors on doit explorer ces mécanismes.

2. On peut enfin oser penser que, oui c’est possible un résultat rapide. Le Dr Bruce Lipton nous partage des réflexions essentielles pour créer notre vie. Même si on fonctionne à 95% inconsciemment avec les « patterns » de nos parents, etc., heureusement, il est possible avec de nouvelles techniques d’intervention de changer tellement de choses en quelques minutes au lieu de répéter sans cesse une histoire de vie. Les résultats peuvent être rapides en une fois et l’encadrement appliqué permet d’aider grandement la personne à mettre de l’avant son idéal et de relâcher de grandes charges accumulées sur le champ. Si de l’aide ne vous est pas accessible, tentez de vivre le plus possible en contact avec vos ressentis pour faire émerger ce qui tente de se libérer via les messages de votre corps. Je vous invite à lire sur la relation malaise-maladie notamment et sur les 5 blessures de l’âme, etc. Internet regorge d’information en ce sens.

3. Réaliser que vos cellules réagissent à votre environnement et que vous avez le pouvoir d’agir favorablement. Comme vous le verrez cité sous la vidéo en l’ouvrant, « En observant les cellules vivantes, le Dr Bruce Lipton démontre que l’environnement auquel elles sont soumises est le facteur déterminant. Les toxines, les pensées négatives et les champs électromagnétiques, sont autant de déclencheurs de l’hormone de stress mettant à mal notre santé. Il fait le constat qu’en exposant les cellules dans un environnement propice au développement de la dopamine, l’ocytocine ou encore la sérotonine, c’est-à-dire un environnement sain, alors les cellules malades s’auto-régénèrent. » La joie de vivre, le rire et la sérénité favorisent ces hormones.

4. Oser se dire « Je me choisis » et le vivre. Pour se sortir de certains états qui nous font mal, on doit admettre notre besoin de prendre du temps pour soi, verbaliser, s’offrir des moments de silence, se respecter, au lieu de vivre à un rythme effréné pour chercher à camoufler ce qui tente de vouloir émerger via certains malaises. C’était mon cas jadis. Quand je travaillais à outrance, je me coupais de mes sentis, je fuyais. Mes états émotionnels difficiles et mon corps ont dû crier plus fort au point où je me suis effondrée. En apprenant à écouter mes signaux, à m’ancrer au moment présent, je suis devenue ma meilleure alliée, je me suis fait aider pour enfin mieux me comprendre et me libérer. Et pour vous en ce moment, y a-t-il un sentiment de joie, d’aisance, de légèreté dans vos émotions, dans votre vie en général, au sein de votre corps ? Prenez plaisir à prendre soin de ce précieux trésor et des ressentis qui vous habitent. L’amour de soi, c’est tout ça.

5. Garder espoir, car il y a des solutions plus que jamais. Je reçois d’innombrables témoignages et demandes d’aide, car plusieurs s’identifient à mon parcours qui m’a amenée à passer du mal-être profond à une joie et un état de sérénité durables. Ayant vécu des années de souffrances émotionnelles et physiques qu’aucun médecin ni psychologue n’arrivait à diagnostiquer, j’ai dû chercher ailleurs, car j’étais en détresse, et j’ai trouvé. Au fil des ans et de mon expérience professionnelle et personnelle, j’ai pu développer ma propre approche à partir de 30 ans de recherches et formations. Ça permet d’aller droit au but sur la transformation de l’état émotionnel qui suscite le mal-être et aider l’individu à remettre en marche son processus de bien-être avec un côté tout à fait terre à terre et profond à la fois. On ne remplace pas le médecin, mais une personne a besoin d’être soutenue dans son entier et non juste dans le symptôme. Le but de l’aide apportée doit permettre à la personne de reprendre son pouvoir personnel harmonieusement et dans un délai minimal pour qu’un sentiment de bien-être puisse commencer à se créer instantanément et favoriser de nouvelles mises en action. J’ai vu tant de gens avoir perdu espoir et tout à coup oser faire un pas qui a tout changé. Ne restez pas seul avec ce qui vous fait mal.

Passionnée de mieux-être, j’ai tellement à cœur d’aider les gens à être profondément heureux. À travers tout ça, je vous invite aussi à trouver vos propres solutions autant que possible, à être proactifs en matière d’épanouissement personnel. À la lumière de ces partages, voici autant de raisons qui m’amènent à être si passionnée par ce que je fais en tant que conférencière, coach, auteure, formatrice en entreprise à travers différents pays. Pouvoir contribuer à aider les gens à atteindre un plus grand mieux-être, une sérénité et une joie de vivre profonde, un nouvel élan de vie, me rend vraiment heureuse.

J’ai écrit différents livres sur ce sujet qui me tient tant à cœur « Renaître du passé. Des larmes au rire ». Il est porteur d’espoir, de courage et inspiré de mon histoire afin d’offrir au plus grand nombre de gens, un immense coffre d’outils puissants pour VIVRE pleinement et agir en ce sens pour mettre en place de nouvelles habitudes.

Il y a aussi Émotions, joie de vivre et autoguérison. La conscience au delà des maux

Je vous souhaite le meilleur en tout !

Line

Laisser un commentaire