Manquez-vous de sommeil ?

Vivez-vous du stress, des émotions plus lourdes ou de l’anxiété à cause de ça?

Selon ce que j’ai pu remarquer dans mon parcours professionnel, plus une personne manque sommeil, plus elle semble fatiguée physiquement certes, mais aussi plus affectée émotionnellement.

On dit que 7 à 8 heures de sommeil sont importantes pour bien récupérer nos énergies mentales et physiques. Qu’en est-il pour vous ? Vous réveillez-vous totalement reposé, insuffisamment reposé ou pas reposé et encore fatigué ?

Une étude américaine publiée dans le Figaro le 22 juin 2012 mettait en lumière la relation entre privation de sommeil et l’hyper réactivité émotionnelle. Imaginez ce qui se passe maintenant avec la crise mondiale. La santé mentale est à risque et le manque de sommeil n’est pas étranger à ces inconforts.

On y mentionne que « Les chercheurs du laboratoire du sommeil et de l’imagerie neuronale de l’université de Berkeley (Californie) ont étudié les scanners cérébraux de 18 adultes soumis à des tests cognitifs au cours de deux sessions, l’une suivant une nuit de sommeil normale et la seconde après une privation de sommeil de 24 heures. »

Ils ont remarqué que le manque de sommeil amplifiait jusqu’à 60% le risque d’anxiété par l’arrivée d’anticipations émotionnelles plus négatives. Les gens manquent de plus en plus de sommeil. Un spécialiste du domaine me confiait récemment que 76% des gens en milieu urbain en sont affectés. Certaines personnes auront besoin de 6 heures, d’autre de 8 ou 9 heures par exemple.

Il est important de respecter nos besoins et de se trouver des solutions pour bien dormir. On le sait, le sommeil est un réparateur par excellence pour le corps et un précieux soutien à l’énergie mentale et émotionnelle.

L’étude mentionne que « la privation de sommeil endommage également une variété de fonctions de l’organisme, incluant le système immunitaire et le métabolisme, ainsi que des processus du cerveau tels que l’apprentissage et la mémoire. »…

« C’est presque comme si, sans sommeil, le cerveau régressait à un niveau plus primitif d’activité, devenant incapable de mettre les expériences émotionnelles dans leur contexte et de produire des réponses appropriées », commentent les chercheurs.»

Pour l’avoir un jour vécu et avoir fait des recherches sur le sujet, le manque de sommeil récurrent ouvre la porte à des risques d’états dépressifs, à des inconforts émotionnels et à de l’anxiété.

Qu’en est-il pour vous ? Cherchez-vous des solutions pour remédier à ce problème si perturbateur ? Avez-vous fait l’expérience des respirations profondes au coucher, de méditations guidées en ce sens, de coaching pour désamorcer les stress récurrents et malgré tout vous espérez encore régler ce problème qui semble vouloir perdurer… Avec la crise du Corona virus, les gens qui ont une prédisposition au stress, aux peurs, à l’anxiété même, sont possiblement encore plus sollicités intérieurement et inconfortables.

J’ai trouvé une solution simple et efficace récemment. J’œuvre à toujours innover en matière de mieux-être et réalisation de soi pour mes clients depuis 25 ans.

Voici une récente vidéo sur la solution que j’ai trouvée et je vous invite par la suite à cliquer sur l’autre en lien en dessous de cette vidéo.

J’aime trouver de nouvelles méthodes, en créer et là, j’ai trouvé un trésor inestimable. Cliquez ici pour en savoir plus, découvrir toute la description et une autre vidéo importante

Je vous invite à vous choisir avec amour, douceur et bienveillance.

Line 🙂

>